Un marketeur travaillant sur le numérique

Les compétences indispensables pour les métiers du marketing digital

Le marketing digital est un secteur dynamique, toujours en mouvement. Dans ce sens, ceux qui pratiquent ces métiers dans ce domaine devraient disposer de multiples qualifications pour le suivi et la maitrise de ce domaine.Actuellement, les entreprises assurent effectivement leur visibilité, leur traçabilité, et même leur réussite, dans le vaste univers du web. Une entreprise absente sur internet est équivaut à une entreprise inexistante.

Cependant, le domaine du marketing digital se caractérise par l’arrivée constante de nouveaux paradigmes du web. Par conséquent, la transformation digitale d’une société va de pair avec des « marketeurs digital » pourvus de compétences transversales, si celle-ci voudrait rester effective.

Les soft skills : les qualités comportementales primordiales en marketing digital

Les soft skills diffèrent d’une personne à une autre. Ce sont en effet les compétences personnelles qui vont faire l’unicité d’un candidat lors d’un entretien d’embauche.

Dans le monde du marketing digital, plus ils sont nombreux, mieux c’est. Ceci s’explique par la complexité des métiers du web qui requiert de la polyvalence. Cela s’explique également par le fait que la pertinence de ces métiers dépend, dans son intégralité, de chaque travailleur.

Suivants sont donc les principaux soft skills indispensables en marketing digital :

L’esprit d’équipe 

Le vaste univers du marketing digital regroupe un grand nombre de métiers. Par exemple, il y a les Community manager, les Social Media manager, les rédacteurs web, les responsables marketing, les managers, les référenceurs SEO, etc.  Ce sont, évidemment, tous des postes qui se complètent et interdépendants.

En conséquence, celui veut intégrer ces métiers devrait alors être apte à travailler en équipe. L’esprit d’équipe de chaque travailleur contribue largement au succès de l’entreprise.

La flexibilité

La flexibilité est un atout fondamental en marketing digital. Dans la plupart des entreprises, elle est bénéfique, non seulement pour ces dernières mais également pour le travailleur qui la possède.

En effet, en ce qui concerne l’entreprise, plus le marketeur a du temps, plus elle peut évoluer au niveau du web et être productive. Quant à celui qui travaille, l’expression « le temps c’est de l’argent » peut prendre tout son sens.

La créativité 

La créativité ne se résume pas tout simplement à la manière de produire du contenu web, ou au perfectionnement de l’élaboration d’une stratégie marketing. La créativité se manifeste également dans la résolution de problèmes telle que la gestion d’un bad buzz, ou la perte d’abonnés (followers) sur les réseaux sociaux.

Il est donc important pour chaque membre de l’équipe d’avoir un esprit créatif. Cela permettrait en fait de facilité l’entrée de l’entreprise dans le monde concurrentiel du webmarketing.

La compétence analytique

Comme il a été mentionné plus tôt, le marketing digital est un écosystème caractérisé par un processus dynamique. De ce fait, c’est un domaine qui nécessite beaucoup d’analyse pour que les entreprises puissent s’y implanter à long terme, tout en étant efficace et efficient.

Le marketeur devrait dans ce sens, être capable d’anticiper et interpréter chaque nouveau mouvement et paradigme du marketing web par son esprit analytique. Ce dernier permettra ainsi à l’entreprise de s’adapter aux nouvelles tendances web pour l’aider à se développer dans cet univers numérique.

Les compétences techniques nécessaires pour le marketeur digital

Il est évident que, mis à part les compétences personnelles, le marketeur doit être capable de maitriser les instruments techniques du marketing digital tels que le référencement SEO, le copywriting, l’e-mailing, etc., pour développer l’entreprise.

Toutefois, cela ne signifie en aucun cas que chaque travailleur du web doit maitriser tous les leviers du web à la perfection. Il serait tout simplement bénéfique pour l’entreprise que chaque membre de l’équipe du marketing digital ait des connaissances sur chacun de ces derniers.

Le référencement naturel (SEO) :

L’optimisation pour les moteurs de recherche ou le référencement naturel, ou encore le SEO (Search Engine Optimization), regroupe l’ensemble des techniques visant à placer un site, une page, ou une application dans les premiers pages de résultats des moteurs de recherche.

Afin d’utiliser cet instrument du web, le marketeur devrait, au moins, avoir des notions de langage HTML et des connaissances sur l’algorithme de Google.

Les outils d’analyse de données 

Il est fondamental pour une entreprise de suivre les impacts de leurs actions numériques. Cela leur permettrait d’anticiper leurs prochaines démarches et donc d’assurer leur position dans le web.

Pour ce faire, il existe des outils, tels que Google Analytics ou Analytics Twitter, permettant au marketeur d’évaluer la performance de leurs stratégies marketing, grâce à l’interprétation de chiffres (impact sur l’audience, les internautes).

Le copywriting 

Le copywriting possède des techniques rédactionnelles qui lui sont spécifiques afin d’attirer les internautes. Ainsi, un bon marketeur devrait être capable de les maitriser afin d’assurer la vente de produits ou de services d’une société.

Le copywriting peut être appris, acquis et perfectionné après beaucoup d’exercices et de productions.

L’e-mailing 

L’e-mailing est actuellement un des instruments du web le plus utilisé. Il permet en effet de fidéliser les clients, de les accompagner ou encore de transformer des prospects en clients.

Tel que le copywriting, il est également un levier du marketing digital qui nécessite des techniques spéciales de rédaction. Le marketeur se doit essentiellement d’être véritablement convaincant dans ses propos.

Outre la rédaction, le marketeur devrait également maitriser les plateformes automatisées de mails tels que MailChimp, Marketo, ou encore iContact.

Le storytelling 

Le storytelling consiste à raconter une histoire crédible sur le web, mais son but est de toucher au plus profond, les sentiments du lecteur. L’objet de cet instrument est donc de renforcer la relation-client et de transmettre les valeurs de l’entreprise ou de la marque.

 Tout expert en marketing devrait avoir cette compétence car il n’est pas difficile à acquérir et de plus, il permet d’améliorer exponentiellement l’image de la société.

En somme, afin de bien placer une entreprise dans le monde du marketing digital, des qualifications personnelles et des compétences techniques sont indispensables pour chaque marketeur. Dans le cas contraire, l’entreprise risque d’être méconnu dans le vaste monde du marketing web, qui domine actuellement le monde.

Nos derniers billets de blog