moteur de recherche google

La position 0 sur Google : comment l’atteindre rapidement ?

Avez-vous déjà entendu parler de la position 0 sur Google ? Si non, pas d’inquiétudes ! Cet article traite spécialement de ce sujet. Depuis 5 ans, le géant de l’internet a mis à jour son SERP (Search Engine Result Page) en ajoutant une nouvelle position en dessus de la première, celle de la position zéro. Les entreprises et les e-commerçants s’y intéressent de plus en plus afin d’augmenter le trafic vers leurs sites. Voici tout ce qu’il faut connaître sur les subtilités de la position 0 et les bonnes pratiques pour l’obtenir en très peu de temps.

Mais au fait, c’est quoi la position 0 ?

En de termes simples, la position 0 est le premier résultat qui s’affiche sur une page de SERP sur Google. Elle se situe en dessus de la première position sans être un résultat payant. En effet, elle s’affiche en dessus d’une ligne de flottaison devant tous les résultats naturels, d’où le nom « position zéro ».

Concrètement, il s’agit d’une réponse directe ou une réponse courte et simple à une requête d’un internaute. Elle est appelée « Featured Snippet » en anglais. Ce qui veut dire littéralement en français, « l’extrait vedette ». Par rapport aux autres résultats, l’extrait de texte sur la position 0 est beaucoup plus long, presque un paragraphe. Généralement, il correspond à un contenu optimisé et bien positionné sur Google, faisant partie des 10 premiers.

La position zéro représente donc le saint Graal du référencement SEO. Mais, elle est affichée différemment sur le SERP selon les différentes requêtes.

Les différentes formes d’affichage de la position zéro

loupe qui zoom sur Google

Le texte classique représente environ 82% des positions 0. Accompagné d’une image, l’affichage se présente avec un extrait contenant les mots clés. Le plus souvent, il s’agit d’une définition. Mais la position 0 s’affiche plus d’une façon. L’objectif de Google est en effet de répondre au mieux aux requêtes. Ainsi, elle peut proposer une vidéo tutorielle pour répondre à une question. Par exemple, « comment installer un plafonnier ? »

Ensuite, il est assez fréquent de voir des listes à puces ou numéro sur la position zéro. Ce type d’extrait représente au total 11% des Featured Snippet. Les informations sont présentées en ligne ou se présentent comme des étapes à réaliser. L’exemple de requête la plus concrète, c’est celle d’un top liste. Par exemple, « Top 10 des films à voir en 2022 ».

Enfin, il y a les tableaux qui représentent environ 7% des positions 0. Ils affichent généralement des grilles tarifaires ou un comparatif de plusieurs produits. Bien évidemment, pour que Google affiche ce type de position zéro, il faut que les requêtes des internautes contiennent des mots clés spécifiques : prix, comparatif, meilleur produit, etc.

Les bonnes raisons de convoiter cette position

Les habitudes des internautes sur les moteurs de recherche, notamment Google, ne sont plus un secret. Ils privilégient les premières positions, mais surtout la première. Et puisque la position 0 est au-dessus de tous, il va sans dire que les entreprises ont tout intérêt à convoiter cette place. Les avantages qui en découlent sont nombreux :

  • acquisition d’un trafic organique de qualité,
  • amélioration de l’e-notoriété,
  • augmentation de la visibilité.

En même temps, il est possible de faire grimper ses ventes ou le nombre d’abonnés à sa newsletter. Le plus incroyable avec la position 0, c’est que Google choisit les résultats à afficher de manière organique. Autrement dit, il est tout à fait possible d’atteindre cette position gratuitement en réalisant quelques optimisations. Le tout est de comprendre comment Google juge un contenu éligible pour la position zéro.

Atteindre la position 0 : les actions à entreprendre

analyse de données

Avant de connaître les actions à réaliser pour se hisser au sommet d’un SERP Google, il faut comprendre comment l’algorithme sélectionne les contenus. Il faut déjà remplir quelques critères pour espérer avoir une chance. En effet, il faut que la page soit parmi les 10 premières positions, c’est-à -dire dans la première page de Google. Ensuite, il faut que le sujet réponde à une question directement. Puis, il faut que le texte ou le contenu soit bien structuré et facile à lire tant pour les internautes que pour l’algorithme en question. De ce fait, les actions à mettre en place concernent plus le contenu que le contenant ou le site lui-même.

Optimisation On-Site

Le long chemin pour accéder au Graal du référencement SEO commence par une optimisation On-page ou On-site. En ce sens, il faut travailler les différentes balises, à savoir les meta title, les descriptions, tous les Hn (H1, H2, H3, etc.) Il ne faut pas non plus omettre les balises Alt des images. En effet, il est intéressant d’ajouter des mots clés pertinents dans les descriptions.

Donner des réponses claires

Pour être affiché sur la position 0, il n’y a pas mieux que de répondre clairement à une question. C’est le genre de contenu que Google apprécie le plus. Mais il faut donner des réponses à plusieurs typologies de questions pour appâter le moteur de recherche. L’idéal serait d’avoir plusieurs réponses dans un même contenu. Les questions seront à mettre sur les H2 ou H3.

Ajouter les bons mots clés et adopter un bon style de rédaction

C’est clair que pour avoir un bon positionnement sur Google, il faut déjà connaître les mots clés les plus utilisés par les internautes. Il est important d’ajouter les plus pertinents sans pour autant suroptimiser un contenu. Le plus difficile, c’est de les intégrer de façon naturelle tout en donnant une réponse directe.

Pour ce faire, il n’y a pas mieux que la technique de la pyramide inversée. Les algorithmes de lecture de Google apprécieront énormément que les informations importantes soient dans les 150 premiers mots. Par ailleurs, il faut aussi proposer différents types de contenu pour espérer être affiché sur la position 0.

En résumé, atteindre la position 0 n’est pas une mince affaire, il faut du temps et des stratégies. Mais ce n’est pas non plus un objectif inatteignable, bien au contraire. Il faut cependant souligner un détail sur la position zéro. Cette dernière peut favoriser la tendance du « Zéro clic ». Et pour cause, si la réponse que vous donnez est trop explicite, les internautes risquent de ne pas cliquer sur le lien pour avoir plus d’informations. À vous donc de bien jouer sur les mots pour les inviter à cliquer.

Nos derniers billets de blog